fbpx

Atelier de réflexion sur les inscriptions et réinscriptions à l’Université Alassane Ouattara

L’Université Alassane OUATTARA (UAO) est une institution d’enseignement supérieur qui forme et délivre des diplômes à ses étudiants. Le statut d’étudiant d’une université donnée est conféré par l’inscription administrative à la scolarité de ladite université et une inscription pédagogique dans une de ses composantes.

L’état des lieux sur les inscriptions montre que les inscriptions administratives ne se font pas dans le temps imparti ou, quelque fois, ne se font pas du tout. En effet, certains étudiants ne s’inscrivent que lors de leur première admission à l’université et poursuivent ainsi leur scolarité jusqu’à ce qu’ils aient besoin de retirer un diplôme. D’autres encore, ne figurant pas dans la base de données mise à la disposition de l’UAO par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), sont alors dans l’impossibilité de s’inscrire.

 Pour pallier ce problème, la Vice-Présidence chargée de la pédagogie, de la vie universitaire, de la recherche et de l’innovation technologie, présidée par le Professeur Michel KODO a organisé le mardi 18 mai 2021 au campus1, un atelier de réflexion sur les inscriptions et réinscriptions à l’Université Alassane Ouattara. Cet atelier vise à asseoir les bases d’un changement de comportement durable des étudiants en lien avec les inscriptions.

 S’adressant aux étudiants le Vice-Président, Professeur Michel KODO a précisé : «  Si vous n’êtes pas inscrits, vous n’êtes pas étudiants. Si vous n’êtes pas inscrits, vous n’allez pas profiter des prestations du CROU. Si vous n’êtes pas inscrits, vous ne pouvez pas retirer vos diplômes.»

 Quatre communications ont meublé cet atelier. Le premier exposé présenté par le Directeur de la scolarité de l’UAO, Docteur Koné OUAMOUROU a consisté à faire l’état des lieux sur les inscriptions. À sa suite, le DAFMG de l’UAO, M. Mahamadou SYLLA a exposé sur « la place des inscriptions dans l’exécution du budget de l’université ». Quant au représentant de la Directrice du CROU-B, il a expliqué la part de cette institution dans l’inscription et les services aux différents étudiants. Enfin, l’équipe du service de la recherche a mis fin aux exposés par la présentation des résultats de l’enquête exploratoire relative aux freins à  l’inscription et réinscription dans le délai imparti.

Les enseignants et représentants d’associations d’étudiants présents ont félicité l’équipe du Professeur Michel KODO pour l’organisation d’un tel atelier qui leur permet de donner leur point de vue sur les inscriptions tardives. Cependant, ils ont accepté d’être des relais de sensibilisation auprès de leurs syndiqués pour faire passer le message d’inscription.

Le service de communication

Leave a comment