Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le vendredi 5 novembre 2021, en amphithéâtre KA du campus1 de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, la 5e promotion du master professionnel des marchés publics(MP) et partenariats publics-privé de l’UFR des sciences juridiques, administratives, et de gestion (SJAG) de l’ UAO,  a organisé une conférence publique sur le thème : « l’ANRMP dans la régulation des marchés  publics en Côte d’Ivoire : mécanismes et sanctions », etanimée par Coulibaly  Yacouba Pénagnaba, président de l’autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) de Côte d’Ivoire.

« Nous voulons faire connaitre ce que nous faisons en matière de régulation. Faire en sorte que les jeunes voient les opportunités d’emploi qui existent dans ce milieu. Faire connaitre aussi aux personnes du secteur privé, aux entreprises, à la société civile les mécanismes qui régulent les marchés publics dans notre pays et quels sont les niveaux de responsabilité des acteurs qui conduisent les opérations d’achat public et surtout les sanctions qui sont celles qu’il faut prendre lorsqu’il y’a des écarts constatés entre les règles en vigueur et les comportements des personnes qui sont en charge de ces activités »,a-t-il affirmé.

Le président Coulibaly Yacouba a expliqué que les principales fonctions du MP sont les passations des marchés, la partie contrôle, la partie exécution et la partie régulation.

«  Et nous gérons la régulation qui en fait couvre l’ensemble des autres étapes. Donc, à chaque niveau, il peut avoir des litiges, il faut un arbitre pour réguler le jeu parce qu’il y a de gros intérêts en jeu. Nous faisons des audits de tout ce qui se fait en MP et nous regardons les écarts entre le rôle puis ce qui a été fait sur le terrain. Nous voyons les recommandations que les auditeurs proposent et nous aidons les structures publiques à les mettre en œuvre. Ce qui permet de faire remonter la qualité des services rendus, la qualité des opérations et passations, de contrôle et d’exécution. ».

Le Professeur Pélagie Tehoua N’Dri, Vice-présidente chargée de la planification, de la programmation et des relations extérieures et responsable de ce Master est revenue sur l’importance de sa création : « ce master est véritablement important surtout quand on connaît l’importance des marchés publics et des partenariats publics-privés pour le développement de notre pays. Lorsqu’on parle de développement on voit les grands travaux qui sont réalisés, justement l’un des outils par lesquels l’Etat arrive donc à la réalisation de ces travaux qui entrent dans le cadre du développement de notre pays et bien, ce sont les marchés publics et aussi les partenariats publics-privés. Les marchés publics sont importants dans le développement de notre pays et les différents étudiants que nous avons eu à former ont pu s’insérer sur le marché de l’emploi. On peut véritablement dire qu’il y a un besoin réel ».

Le Professeur Lambert Konan, secrétaire général de l’UAO a  remercié les initiateurs de ce Master professionnel et le conférencier pour sa disponibilité au nom du Président de l’Université, le Professeur Koffi Kouakou.

Le service de Communication

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *