Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La Chaire UNESCO  de bioéthique  de l’Université Alassane OUATTARA(UAO)  de Bouaké a organisé, en collaboration avec le bureau multisectoriel de l’UNESCO à Abuja et le bureau de l’UNESCO à Abidjan,  un séminaire international sur le thème « bioéthique et pandémie COVID19 : principes bioéthiques et construction d’une diplomatie vaccinale globale » les 20 et 21 octobre 2021 dans l’enceinte de ladite Chaire, sise au campus2 de l’UAO.

Ce séminaire est organisé sous le co-parrainage du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Professeur Adama DIAWARA et de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, la Professeure Mariatou KONÉ.

A l’ouverture de cette rencontre scientifique, Louis ANOMA Gervais, représentant du directeur des bureaux régionaux de l’UNESCO à Dakar et Abuja, a affirmé qu’il « est légitime que nous nous interrogions sur les répercussions des actions que nous posons dans le cadre de la lutte  contre la COVID-19 sur l’homme. ».

Quant au Professeur Lazare POAMÉ, le Titulaire de la Chaire UNESCO de bioéthique de l’UAO, il est revenu sur les raisons profondes dudit séminaire : « Un séminaire sur la pandémie, parce qu’il y a des idées reçues largement répandues qui suscitent parfois ou justifient certaines réticentes vis-à-vis du vaccin parce que les anti-vaccins se réfèrent à tout ce qui circule sur la toile de façon parfois saisissante. Je pense que ce séminaire est l’occasion d’apporter des réponses suffisamment claires sur les doutes qui traversent encore les esprits par rapport à la politique vaccinale ou à la stratégie vaccinale mondiale. », a-t-il expliqué.

Il a également ajouté qu’ « il s’agit de coordonner les stratégies à l’échelle mondiale pour que cette pandémie soit enrayée. Donc, il faut faire éclater tous les sujets qui circulent  comme rumeurs pour leur donner une dose scientifique naturellement à travers un dosage éthico-logique. Il faut les faire valoir pour qu’ensemble on puisse bâtir une stratégie cohérente qui sorte de la logique techno centrée ou des logiques scientistes en intégrant les valeurs que l’UNESCO tend de promouvoir et qui sont profondément ancrés dans les humanités ou les sciences humaines. ».

Pour terminer, M. POAME Lazare  a exhorté les populations à se faire vacciner et surtout par les vrais vaccins : « C’est l’occasion d’inciter les populations à se vacciner pas seulement contre la COVID, mais d’abord et avant tout  contre les rumeurs, les  idées reçues, les idées fallacieuses et pour que les gens ailles aux vaccins et aux vrais vaccins aussi. ».

Intervenant par Visio conférence, Docteur N’Golo Aboudou SORO, le Secrétaire Général de la commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO a lu le discours  du professeur Mariatou KONE, Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, par ailleurs, Présidente de la commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO.

 « La chaire UNESCO de bioéthique, depuis son implantation en Côte d’ivoire, sait reconnaître les grands enjeux du grand moment et les traiter avec efficacité.

Il est donc légitime que nous soyons heureux de l’existence de cette Chaire de l’UNESCO sur le sol ivoirien, la première et seule Chaire de Bioéthique dans l’espace francophone. Professeur Lazare Marcellin POAME, nous sommes fiers de vous, fiers que vous soyez le Titulaire de cette Chaire, mais surtout pour votre engagement à maintenir la dynamique de cette prestigieuse institution qui contribue au rayonnement de l’UNESCO et de la Côte d’Ivoire. ».

De nombreuses recommandations ont été faites à la fin de ce séminaire.

Le Service de communication

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *