fbpx

Le CEECI organise une conférence sur le thème : « l’importance de l’anglais : débouchés et possibilités d’employabilité pour un étudiant »

Le Comité des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire(CEECI), par le biais de la sous-section du département d’Anglais dirigée par Ballaud Kouassi Hamed, connue sous le sobriquet de « Chacala », a organisé, le samedi 26 juin 2021, au campus2 de l’Université Alassane Ouattara(UAO), une conférence publique sur le thème : « l’importance de l’anglais : débouchés et possibilités d’employabilité pour un étudiant. », animée par Professeur Toh Zorobi Philippe, en présence du chef du département d’Anglais, parrain de ladite conférence , le  Professeur Vamara Koné.

Pour le délégué syndical du Département d’anglais au compte du CEECI, Ballaud Kouassi Hamed a mis en évidence l’objectif de cette activité en ces termes : « Cette conférence a été organisée dans l’optique d’éclairer les étudiants sur la question de débouchés et possibilités de l’employabilité pour un étudiant ayant fait l’anglais. Plusieurs d’entre nous pensent que les études en anglais conduisent inéluctablement à l’enseignement, c’est une condamnation et donc on a voulu faire cette conférence aujourd’hui pour essayer de faire des précisions. Dire aux condisciples  que faire l’anglais n’est pas une condamnation, au contraire, c’une ouverture sur le marché de l’emploi. ».

Selon le conférencier Toh Zorobi Philippe,  enseignant chercheur au Département d’anglais, Directeur du centre d’anglais intensif de l’UAO, l’anglais est une nécessité. Car, elle offre la nourriture et sans l’anglais l’avenir est critique. Ainsi, il a étalé quelques techniques d’apprentissage de la langue Anglaise « Il faut  avoir recours aux autres, soyez curieux et posez des questions  aux autres, lire tous ce qui tombe sous la main, car toute lecture est bénéfique, », etc.

Quant à Vamara Koné, il a affirmé qu’« on ne peut absolument rien faire aujourd’hui sans l’anglais. L’anglais  est partout. L’anglais est la langue véhiculaire. L’anglais est la langue la plus parlée au monde. Il y a aucun domaine où on ne parle pas  l’anglais. Il y a aucune spécialité où on ne parle pas l’anglais. L’anglais est partout. Elle permet à n’importe qui d’avoir du boulot, n’importe où et partout dans le monde. S’ouvrir à l’anglais, c’est s’ouvrir au monde entier, intellectuellement, culturellement et dans tous les sens. L’anglais permet de se nourrir et bien se nourrir au sens propre et figuré. ». De nombreux responsables du CEECI ont assisté à cette conférence, notamment  le National Kim et ainsi que le secrétaire général de la section Huambo du campus2, Gondo Méa Gildas alias ‘’général Atome CI’’.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 84ae9c46-ca00-4b2d-b600-dd01b61086cd.jpg.

Service de Communication

Leave a comment