Repère Vol.1-N°1-2017

Faire une recherche
< Toutes les revues
Imprimer
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’exploitation de calcaire se fait à ciel ouvert au sud du Togo. Ce processus d’exploitation a des incidences évidentes sur les sols. Il dégrade les sols du milieu et modifie profondément le paysage. L’ouverture des profils et leur description dans trois zones identifiées ont permis d’apprécier les caractéristiques morphologiques des sols. Les profils pédologiques ont révélé que les sols de la zone CIMAO présentent un horizon intermédiaire, preuve d’une régénération des sols. Les sols de toutes les zones sont très argileux. L’échantillonnage et l’analyse des échantillons ont permis de faire une caractérisation géochimique des sols. Le taux de la matière organique passe de 2,56 % dans la zone non exploitée à 1,51 % dans la zone CIMAO et à 0,78 % dans la zone WACEM. La quantité de phosphore est plus élevée dans la zone CIMAO (744,59 ppm) et plus faible dans la zone non exploitée (436,58 ppm). Les quantités de calcium (84,6 méq) et de sodium (0,785 méq) sont plus élevées dans la zone WACEM. Elles sont plus faibles dans la zone non exploitée et sont respectivement 58,8 méq (milli-équivalent) et 0,695 méq. À l’issue de cette étude, des suggestions ont été formulées à l’endroit des différents acteurs pour un meilleur aménagement du secteur d’étude.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Articles récents

Souscrire à la newsletter

Table of Contents